Atelier sur la recherche d'emploi : Comprendre le marché du travail

5
Min à lire
Mis à jour le
17 septembre 2018
Dernière publication le
19 juin 2021
Atelier de recherche d'emploi : comprendre le marché du travail | Canada Talents - Blog

Vous venez d'arriver au Canada ? Vous êtes à la recherche de votre première expérience canadienne ? Avez-vous un permis de travail temporaire CEI ?

En tant que nouvel arrivant, vous pouvez être perdu dans les différences culturelles entre l'emploi au Canada et en France. Les contrastes vont bien au-delà des formats de CV officiels, ils concernent également la manière de se vendre ou de parler de soi lors d'un entretien et la façon de rechercher des opportunités. Bien que les compétences puissent être les mêmes d'un pays à l'autre, ce que les employeurs recherchent est différent car normes varient d'un pays à l'autre. C'est pourquoi il est important de comprendre comment vos performances seront mesurées.

À Vancouver, vous trouverez de nombreuses agences qui proposent leurs services pour vous aider à transposer votre CV actuel dans le format canadien. Si vous souhaitez comprendre en profondeur le marché du travail canadien et acquérir les outils nécessaires pour réussir un entretien en face à face, ainsi que pour obtenir un emploi, suivre un atelier de recherche d'emploi pourrait être une bonne occasion de comprendre rapidement le marché du travail canadien.


Cet article présente Workplace English, un atelier intensif d'une semaine conçu par le Collège Éducacentre, destiné principalement aux titulaires d'un PVT francophone, et qui permet aux demandeurs d'emploi francophones de s'adapter rapidement au marché du travail canadien et à ses différentes exigences.

Présentation de l'anglais en milieu de travail (programme de la Colombie-Britannique)

Workplace English est un programme qui a été développé en 2009. Ce qui le distingue des autres programmes gouvernementaux, c'est qu'il a été façonné, au fil du temps, en fonction de la demande des titulaires de PVT et de leurs exigences. En fait, plus de 60 % des participants sont des titulaires de PVT.

Pendant la semaine, les participants apprendront :

  • des exercices d'écoute et d'écriture liés à leur recherche d'emploi,
  • des conseils de prononciation pour les conversations téléphoniques,
  • des exemples de questions d'entretien typiques avec des conseils sur la manière d'y répondre,
  • la préparation à l'entretien par des exercices dynamiques de jeux de rôle pour préparer les participants à parler d'eux-mêmes.

Quels sont les avantages du programme ?

Workplace English offre aux participants la possibilité de développer de vastes domaines de compétences afin de maîtriser leur recherche d'emploi. BC Talents souligne quatre avantages du programme :

  1. Efficacité dans votre recherche d'emploi

Workplace English s'engage à donner aux participants des outils et des conseils utiles pour mieux comprendre la culture canadienne et réussir dans leur recherche d'emploi. Contrairement à la France, les opportunités d'emploi sont nombreuses au Canada. Le taux national d'emplois non pourvus au Canada est de 3 %, ce qui représente, selon le rapport Help Wanted de juin 2018 de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, environ 407 000 emplois dans le secteur privé qui ne sont pas pourvus depuis au moins quatre mois.

  1. Se former dans un environnement d'apprentissage accueillant

Workplace English est un cadre propice à la pratique de vos compétences. Les compétences et connaissances en matière de recherche d'emploi que vous avez apportées de France ou d'Europe seront mises à l'épreuve et développées dans un environnement sûr et sans jugement. Spencer Gee, l'instructeur, est très attentif à vos besoins et à vos objectifs et souhaite travailler en étroite collaboration avec les participants pour les aider à personnaliser le programme en fonction de leurs besoins. En outre, la taille relativement réduite du groupe pour l'atelier garantit que chaque participant bénéficie d'une attention individuelle et d'un programme personnalisé.

  1. Prendre conscience de la notion de "hard skills" et de "soft skills".

Le développement des compétences interpersonnelles est une composante majeure du programme. Workplace English met l'accent sur l'importance des soft skills. Au Canada, la notion de soft skills compte beaucoup, ce qui est important car les immigrants ont généralement des soft skills différentes, car elles sont mesurées par des normes culturelles. Vos soft skills sont votre capacité à travailler avec les gens. En un mot, les recruteurs veulent connaître votre expérience professionnelle, mais aussi savoir comment vous pouvez vous intégrer à l'équipe actuelle de l'entreprise.

  1. Améliorez vos compétences en matière de réseautage

Au Canada, le réseautage peut avoir un impact important sur votre recherche d'emploi, car il s'agit peut-être du moyen le plus efficace de trouver un emploi. L'atelier vous apprend à ne pas perdre votre temps à faire des recherches dans la mauvaise direction. Cette recherche est essentielle à la réussite du réseautage. Grâce à Workplace English, vous irez au-delà du "réseautage pour le plaisir de réseauter", comme l'a souligné Spencer Gee. Le réseautage requiert des compétences interpersonnelles et peut être un moyen de communiquer votre valeur.

Vous voulez plus d'informations sur le programme ?

Au fil des ans, le Collège Éducacentre a cultivé un environnement favorable qui permet aux anciens participants de réussir dans leur recherche d'emploi. Comme nous le rappelle Spencer Gee, le programme "exige un niveau d'anglais moyen-élevé, mais beaucoup de PVT s'effacent déjà, croyant que le cours sera trop difficile pour eux. C'est pourquoi il est important de m'envoyer un courriel et d'avoir une conversation préalable avec moi. 90% des personnes intéressées sont totalement qualifiées pour ce cours".


Retour au blog
Atelier sur la recherche d'emploi : Comprendre le marché du travail

Anne Desplanches est une professionnelle des musées passionnée, originaire de France et de Suisse. Elle est convaincue que le patrimoine contribue à la cohésion sociale. Sachant combien le parcours d'un immigrant peut être difficile, elle rend à la communauté qui l'a aidée en partageant son expérience.